Si vous aimez faire du tricot, de la poterie ou des t-shirts personnalisés, pourquoi ne pas en profiter pour allier l’utile à l’agréable. Sur le Web, de nombreux sites aident à vendre ses créations au monde entier. Qu’il s’agisse de vos peintures, des écharpes que vous avez tricotées ou bien de bijoux que vous avez confectionnés vous-même, il n’y a aucune limite.
Oui, vous avez bien lu. Certaines personnes n’ont pas hésité à se faire tatouer le logo d’une marque sur leur corps. Oui oui, même sur le pénis, ce qui a permis à un Allemand de gagner une voiture. Elles ont évidemment reçu beaucoup d’argent, mais avec une contrepartie majeure: porter toute sa vie le nom d’une marque, ce qui peut poser problème lorsque la marque en question fait faillite (c’est arrivé plus souvent que vous ne le croyiez).
LinkShare est un autre joueur important dans le monde du marketing d’affiliation. LinkShare a été fondé en 1996 et son siège social est à New York. Walmart, Champion, iTunes, Toshiba et ToysRus ne sont que quelques-uns des annonceurs de LinkShare. À moins de générer plus d’un million de dollars par année en vente en ligne, vous devrez vous contenter d’être éditeur chez LinkShare. Le programme LinkShare est réservé aux grands annonceurs seulement. LinkShare se concentre surtout sur les produits physiques.
Notez que vous serez parfois limité(e) par le nombre de propositions que vous recevrez – en particulier si votre profil n'est pas suffisamment attractif aux yeux de ces sociétés. En effet, elles peuvent avoir tendance à privilégier certains profils (comme la fameuse "responsable des achats") au détriment d'autres catégories (étudiants, chômeurs,...).

Pour les affiliés qui n’ont aucun site internet, c’est aussi possible de réussir dans le marketing d’affiliation. Vous pouvez vous inscrire à un réseau publicitaire comme Google AdWords ou Facebook Ads. Avec ces réseaux, vous pouvez créer vos propres publicités et renvoyer les internautes sur la page d’atterrissage de votre annonceur préféré. La où il peut y avoir des risques, c’est lorsque vous payer des centaines (voir des milliers de $/€) pour ces annonces et que vous gagnez moins en vente de produits que ça vous en coute pour les annonces: un retour sur votre investissement (ROI) négatif.
Recipay vous propose de vous rémunérer lorsque vous cuisinez, mais sous une autre forme. La seule condition: vous devez cuisiner avec des produits et ingrédients d’une marque en particulier (Elle&Vire, Saint-Moret …). Vous choisissez une recette, la cuisinez, prenez en photo les différentes étapes avec votre smartphone, et si vous êtes sélectionné par l’équipe de Recipay, vous gagnez entre 10 à 15 euros par recette. Les détails par ici.
Présentement, je suis éditeur (affilié) de l’annonceur (marchand) Amazon.ca et Amazon.fr. Lorsque je désire faire la promotion d’un produit de Amazon.ca sur mon blogue, j’ouvre tout simplement une session sur Amazon.ca et je recherche le produit que je souhaite promouvoir. Lorsque j’ai trouvé le produit, Amazon génère un lien unique que j’utilise sur mon blogue. Par exemple, dans ce présent billet, je mentionne le logiciel Antidote . Si vous survolez le lien avec votre curseur de souris, vous pourrez voir le lien unique. Si vous cliquiez sur le lien, vous seriez transporté vers le site internet d’Amazon, sur la page du produit en question. Si vous décidiez d’acheter le livre, Amazon me récompenserait en me donnant une commission (autour de 4-5% du prix de vente du bien).
×