Supposons que l’annonceur est Adobe.com. Sur la plupart des plateformes d’affiliation, vous verriez un lien semblable sur le site de l’éditeur: http://www.linkconnector.com/affiliate.htm?adv=adobe&aff=marketeurbiz .  En cliquant sur ce lien, le visiteur est envoyé sur le site de Linkconnector et ensuite, il est redirigé à http://www.adobe.com. Avant la technologie Naked Link, c’était le seul moyen d’enregistrer une transaction. Avec la technologie Naked Link, vous verriez seulement le lien direct de l’annonceur (http://www.adobe.com) apparaître sur le site internet de l’éditeur (affilié). Comme il est important en SEO (Search Engine Optimization) d’avoir des liens externes à son site internet pour améliorer ses chances d’avoir une bonne position dans les moteurs de recherche, le Naked Link aide les annonceurs à avoir plus de liens directs à leur site internet.
PeerFly only has a limited number of products at the moment, but they have tremendous momentum and are growing by leaps and bounds. Their payout rates aren’t spectacular, but everything is upfront and transparent, and affiliate satisfaction is very high. PeerFly is perfect for authentic marketers who want to offer high-quality products to their visitors as opposed to “get rich quick” schemes and opaque offers.
Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉
Affiliate marketing currently lacks industry standards for training and certification. There are some training courses and seminars that result in certifications; however, the acceptance of such certifications is mostly due to the reputation of the individual or company issuing the certification. Affiliate marketing is not commonly taught in universities, and only a few college instructors work with Internet marketers to introduce the subject to students majoring in marketing.[41]
In 2006, the most active sectors for affiliate marketing were the adult gambling, retail industries and file-sharing services.[21]:149–150 The three sectors expected to experience the greatest growth are the mobile phone, finance, and travel sectors.[21] Soon after these sectors came the entertainment (particularly gaming) and Internet-related services (particularly broadband) sectors. Also several of the affiliate solution providers expect to see increased interest from business-to-business marketers and advertisers in using affiliate marketing as part of their mix.[21]:149–150
Obtenir un bon retour sur investissement marketing: Cela empêche beaucoup de monde de dormir la nuit. Comment l'argent dépensé pour cette entreprise de relations publiques se traduira-t-il en dollars de vente? Comment cette énorme campagne de publicité coûtant un million de dollars aura-t-elle un impact sur votre marque? Pour la plupart des initiatives marketing, déterminer le retour sur investissement est un jeu d’attente imprévisible sans issue garantie.

AffiliateBot.com est un réseau d’affiliation très simple qui ne comprend qu’un peu plus de 200 programmes. On dit qu’AffiliateBot est un très bon endroit pour commencer en tant qu’éditeur en marketing. Leur réseau a une très bonne réputation et est facile à utiliser. Sur leur site internet, vous avez aussi accès à leur blogue et un forum de discussion où plusieurs affiliés échangent sur leurs expériences avec AffiliateBot et le marketing d’affiliation en général.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×