FriendFinder is an adult-friendly network of dating websites that has a terrific affiliate marketing program, both in terms of customer service and commission rates. Because they rely heavily on affiliates to recruit new members, they treat their affiliates like true business partners. They have a solid reputation for payment and security, and have frequent special offers. Checking into your affiliate account at FriendFinder is always a fun experience, and often a profitable one.
Si vous ne savez pas qui sont Norman et Cyprien, vous venez probablement d’une autre planète. Ces deux jeunes hommes se sont mis devant leurs caméras respectives et se sont filmés en train de commenter l’idiotie des gens ou l’actualité, sur un ton évidemment humoristique voire cynique. Et comme Youtube est gentil, ils se sont vus proposer un partenariat qui leur permet de remporter environ 1 euro pour 1000 vues.
Gagner de l’argent est la préoccupation majeure des gens qui souhaitent améliorer leur budget ou être plus à l’aise financièrement. Il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne mais peut être pas comme vous l’imaginez. Je ne vais pas vous proposer de casino ou loterie, ou de recettes miracles, mais des sites qui permettent de gagner de l’argent sur internet. De petites sommes cumulées qui peuvent bien dépanner lorsqu’on souhaite augmenter un peu ses revenus. L’argent facile n’existe pas, mais cumuler de petits gains sur une année, sur un mois, cela n’est pas si chronophage et à long terme vous gagnerez réellement de l’argent!
Le sujet du marketing d’affiliation est un sujet chaud sur internet depuis quelques années déjà. Faites un peu de recherche et vous trouverez des centaines d’ebooks qui vous promettent de gagner des milliers de dollars, en quelques semaines, avec les bonnes techniques. Personnellement, je crois que le marketing d’affiliation est beaucoup plus difficile et chronophage qu’on le croit. Pour vendre des produits en ligne, il ne s’agit pas seulement d’interrompe les gens et de leur demander d’acheter. Il faut établir une bonne stratégie et répondre au: Qui? Quoi? Où? Comment? avant de commencer.
AWIN is probably best for experienced affiliates who can hit the ground running without a lot of guidance or feedback from the network. There is a $5 fee charged to apply to become an affiliate, but if you’re approved, the $5 will be added to your account. If your application is denied, however, you will lose the $5 fee. AWIN operates globally, but it is most heavily concentrated on British and EU merchants.
In February 2000, Amazon announced that it had been granted a patent[18] on components of an affiliate program. The patent application was submitted in June 1997, which predates most affiliate programs, but not PC Flowers & Gifts.com (October 1994), AutoWeb.com (October 1995), Kbkids.com/BrainPlay.com (January 1996), EPage (April 1996), and several others.[13]
Citizenside est pas mal aussi, il peut nous permettre de gagner énormement d’argent si on a de la chance pour choper des bons scoop (infos, photos, vidéos…) où que l’on est bon dans le domaine. De plus il nous facilite la tâche car Citizenside nous envoi un mail lorsqu’il y’a un évènement intéressant dans notre ville, il nous mâche le travail en quelque sorte.
Google est aussi très sélectif dans son choix d’annonceurs. Pour joindre le réseau, l’annonceur doit rencontrer un représentant de Google et payer une somme initiale de 2000 $ (500 $/mois minimums par la suite). Sur leur site d’information, Google mentionne aussi que les annonceurs peuvent choisir leurs éditeurs, ce qui permet aux annonceurs d’avoir plus de contrôle.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×