Très souvent, les personnes et les sites qui vous promettent de gagner autant d’argent se rémunèrent en commissions sur les inscriptions aux offres qu’ils encouragent. Cela s’appelle l’affiliation. En vous faisant miroiter de jolis gains en très peu de temps, ils s’assurent que vous allez vous inscrire au site ou à l’offre révolutionnaire, et voilà, le tour est joué et l’argent est dans la poche. Leur poche, pas la vôtre. Sinon c’est pas drôle.
In 2006, the most active sectors for affiliate marketing were the adult gambling, retail industries and file-sharing services.[21]:149–150 The three sectors expected to experience the greatest growth are the mobile phone, finance, and travel sectors.[21] Soon after these sectors came the entertainment (particularly gaming) and Internet-related services (particularly broadband) sectors. Also several of the affiliate solution providers expect to see increased interest from business-to-business marketers and advertisers in using affiliate marketing as part of their mix.[21]:149–150

Google est aussi très sélectif dans son choix d’annonceurs. Pour joindre le réseau, l’annonceur doit rencontrer un représentant de Google et payer une somme initiale de 2000 $ (500 $/mois minimums par la suite). Sur leur site d’information, Google mentionne aussi que les annonceurs peuvent choisir leurs éditeurs, ce qui permet aux annonceurs d’avoir plus de contrôle.
Le salaire de Macron est certes haut, mais il porte une grosse responsabilité. Je pense que c’est l’une des raisons pour un salaire aussi élevé. Quant à Elise Lucet, elle fait un chouette travail et surtout, ses émissions génèrent des centaines de milliers d’audience, et donc de publicité, donc c’est une juste rétribution par rapport à l’argent qu’elle permet de générer à son employeur (comme le salaire de Ronaldo ne me choque pas tant que ça, au final si il gagne un million par mois, il permet à son club d’en générer deux).

Superbe article, bravo ! On a le choix, je viens de me lancer dans l’affiliation, cette liste va me servir ! Pour l’instant, je suis en train d’apprendre à faire de l’affiliation avec le programme Liberté Financière de David Komsi (je ne sais pas si vous connaissez ) et ça me permet d’avoir mes premiers gains mensuels. Je suis motivée, l’affiliation c’est passionnant ! Je vais pouvoir diversifier mes produits grâce à cet article merci !!!
Flexoffers is another huge affiliate marketing network. They pay you (the affiliate) a lot faster than others in the industry. It has more than 10 years of experience in the field. While they do not offer anything that is neither groundbreaking nor revolutionary, they do provide a solid array of tools and features that will surely aid you in your campaigns. In addition to the fast payouts, Flexoffers lets you choose from thousands of affiliate programs to promote, offers various content delivery formats, and more.

LinkConnector imposes a very rigorous and lengthy screening process, so you’ll need to prove that you have a high-quality website and established audience before being accepted. Despite its somewhat schizophrenic approach, LinkConnector does have some very happy long-term affiliates. And their “naked links” allow for direct connection to the merchant website without having to be rerouted via LinkConnector, which will give your website an SEO boost.
Flexoffers is another huge affiliate marketing network. They pay you (the affiliate) a lot faster than others in the industry. It has more than 10 years of experience in the field. While they do not offer anything that is neither groundbreaking nor revolutionary, they do provide a solid array of tools and features that will surely aid you in your campaigns. In addition to the fast payouts, Flexoffers lets you choose from thousands of affiliate programs to promote, offers various content delivery formats, and more.
LinkConnector is something of a mixed bag, so it’s probably best for experienced affiliates who have become disillusioned with other networks and are looking to expand. LinkConnector’s bizarre mix of high-quality products and a low-quality dashboard make it hard to truly assess its viability, but their exclusive deals with some vendors can make it a true home run for publishers working in certain niches.
Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !

Publicidees.com est une entreprise française qui a été lancée en 2005. Leur site internet est traduit en six langues pour étendre son marché le plus possible. Voici quelques-uns des grands annonceurs de Public-Idées: Microsoft, Philips, Adidas, Coca-Cola. Comme dans la plupart des petits et moyens réseaux, les annonceurs ne payent pas de frais d’adhésion pour accéder à la plateforme. Le compte de l’annonceur doit seulement être créditeur en tout temps pour payer les éditeurs (affiliés). Public-idées ont aussi un système (coregistration) d’acquisition d’adresses courriel via un dispositif interactif (sans obligation).
Vous l’avez bien vu, les méthodes pour gagner de l’argent ne manquent vraiment pas. Et encore, ce n’est qu’un début. J’ai répertorié plus de 100 techniques pour faire grossir votre tirelire, toutes prouvées ou vérifiables. Au fil des articles que je publierai sur ce blog, je vous montrerai comment gagner de l’argent, comment en économiser et comment l’investir.
Assurez-vous de bien regarder la configuration de l’agence en vous assurant que celle-ci est basée sur les performances. J'ai déjà vu un discours de Robert Glazer, le PDG de Partenaires d'accélération, une société mondiale de marketing affilié. Il a écrit un livre intitulé «Partenariats de performance», axé sur l’alignement de tout programme d’affiliation sur la performance. Il est facile de tomber dans le piège de travailler avec une entreprise qui dit qu’elle vous rapportera des ventes, mais assurez-vous qu’elle place son argent là où elle se trouve. Si cela ne donne pas les résultats à court terme, il y a de fortes chances qu'il ne soit pas en mesure de répondre aux attentes à long terme.
It’s free to join the SellHealth affiliate program, though you do have to apply and be accepted before you can start promoting their products.  Once you’re accepted, you’ll have access to a number of tools, graphics, banners and more that you can use to promote SellHealth products.  The sales are actually made at company-owned Websites, which look professional and handle all of the selling. Commissions vary, but the base rate is 30% of all sales and upsells, and SellHealth says you can earn up to $350 per sale.
Given that I am still in reading and preparation phase, I am mainly interested to overlap my niche with real life interests so I could have motivation to produce content on regular basis. Two that I am highly interested are PC parts and Fitness. I am aware they are too general subjects with lot of sites doing the same, but my idea is to produce constant review on PC parts, Laptops, Mobile devices, Accessories all in different categories, create lists like top5 or 10 under XX budget etc. Similar approach I would use if I I decide to go with Fitness path and divide content training advice, review of fat loss methods, supplementation, nutrition etc. I am aware that this will be a long journey and that it can pass few months before sales start to kick in and that’s the risk I am ready to take. My questions are:
I’d stick with Amazon if I were you. All of my Amazon sites only have Amazon affiliate links. If you use Google Adsense display ads on your site, you’re literally taking people away from your site for the sake of just a few cents with these type of ads. If you direct them just to Amazon, then you have a greater chance of earning more money from that click.
tu as tout à fait raison. Un des inconvénients du marketing d’affiliation est que l’éditeur (affilié) dépend du réseau pour être payé. Avant de s’inscrire sur un réseau, il est important de bien lire les conditions du contrat. Un autre risque est que l’éditeur (affilié) pourrait perdre de la crédibilité auprès de ses lecteurs s’il exagère en terme de quantité de publicité qu’il ajoute à son blogue par exemple. Il y a aussi un risque pour le blogueur si ses publicités ne sont pas de qualité ou si elles n’ont aucun lien avec le sujet discuté sur le blogue. Un inconvénient pour l’annonceur serait que les commissions dues au réseau d’affiliation peuvent être parfois très élevées, ce qui diminue grandement la marge des profits de l’annonceur.
×