ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]
Lancé en 2014, le site ABC Argent est devenu en 2015 le leader dans la thématique argent – et c’est normal: vous êtes toujours plus nombreux à vouloir gagner de l’argent extra et il n’y a qu’ici que vous trouverez des idées qui MARCHENT. Si ce sont des arnaques, je vous le dirai très clairement. Si elles ne vous permettront de gagner que 10 euros en un mois en y consacrant 1h par jour, ce sera clairement indiqué.
Two-tier programs exist in the minority of affiliate programs; most are simply one-tier. Referral programs beyond two-tier resemble multi-level marketing (MLM) or network marketing but are different: Multi-level marketing (MLM) or network marketing associations tend to have more complex commission requirements/qualifications than standard affiliate programs.[citation needed]
Assurez-vous de bien regarder la configuration de l’agence en vous assurant que celle-ci est basée sur les performances. J'ai déjà vu un discours de Robert Glazer, le PDG de Partenaires d'accélération, une société mondiale de marketing affilié. Il a écrit un livre intitulé «Partenariats de performance», axé sur l’alignement de tout programme d’affiliation sur la performance. Il est facile de tomber dans le piège de travailler avec une entreprise qui dit qu’elle vous rapportera des ventes, mais assurez-vous qu’elle place son argent là où elle se trouve. Si cela ne donne pas les résultats à court terme, il y a de fortes chances qu'il ne soit pas en mesure de répondre aux attentes à long terme.
VigLink is an intermediary platform, so it can serve as a backdoor for affiliates who have previously been banned/suspended from working with other affiliate programs like Amazon. And while you can choose specific merchants or offers, VigLink can be set up to work automatically by scanning your published content and dynamically generating affiliate links, making it a great choice for established content producers who are looking for a simpler way to generate revenue via an affiliate program.
Hi Jamie, awesome content that is very helpful esp with the resources, links and the rich discussions. Want to start e-commerce and blog for money…selling others products, want to go full on with this, tired of the daily routine crunch working for others. I live in a developing country (PNG) that has high internet costs (work still in progress with getting rates down…) so will see how I go with your posts. Any advise? Don’t have a website yet, have to build one I guess….
File-Sharing: Web sites that host directories of music, movies, games and other software. Users upload content to file-hosting sites and then post descriptions of the material and their download links on directory sites. Uploaders are paid by the file-hosting sites based on the number of times their files are downloaded. The file-hosting sites sell premium download access to the files to the general public. The websites that host the directory services sell advertising and do not host the files themselves.
PeerFly only has a limited number of products at the moment, but they have tremendous momentum and are growing by leaps and bounds. Their payout rates aren’t spectacular, but everything is upfront and transparent, and affiliate satisfaction is very high. PeerFly is perfect for authentic marketers who want to offer high-quality products to their visitors as opposed to “get rich quick” schemes and opaque offers.

Mon parcours avec Moolineo et Loonea. Avec Moolineo, j’ai réussi à empocher 35€ le premier mois de mon inscription. Les mois qui ont suivi mon inscription, mes revenus ont un peu chuté premièrement parce que, je ne lis plus vraiment les mails par manque de temps, et deuxièmement parce que je ne m’inscris plus sur tous les sites que Moolineo me proposent.


ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.


Lancé en 2014, le site ABC Argent est devenu en 2015 le leader dans la thématique argent – et c’est normal: vous êtes toujours plus nombreux à vouloir gagner de l’argent extra et il n’y a qu’ici que vous trouverez des idées qui MARCHENT. Si ce sont des arnaques, je vous le dirai très clairement. Si elles ne vous permettront de gagner que 10 euros en un mois en y consacrant 1h par jour, ce sera clairement indiqué.

Choisissez une niche, produit de best-seller qui fait appel à la majorité de vos lecteurs. Idéalement, il devrait être un produit que vous utilisez activement, ou avoir une bonne compréhension de la façon d'utiliser. Si vous n'êtes pas sûr de quel outil choisir parmi une liste de concurrents sur le marché, consultez les notes sur les sites d'examen pour voir comment les utilisateurs réels se sentent à ce sujet.


SkimLinks is probably best for bloggers who want to write content around the affiliate link rather than add affiliate links to existing products. SkimLinks offers a lot of tools to compare commission rates and offers in order to customize your content to optimize your income. Once nice aspect of SkimLinks is that it offers lots of products for non-US creators, including popular UK brands like John Lewis and Tesco.

The phrase, "Affiliates are an extended sales force for your business", which is often used to explain affiliate marketing, is not completely accurate. The primary difference between the two is that affiliate marketers provide little if any influence on a possible prospect in the conversion process once that prospect is directed to the advertiser's website. The sales team of the advertiser, however, does have the control and influence up to the point where the prospect either a) signs the contract, or b) completes the purchase.
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×