Le sujet du marketing d’affiliation est un sujet chaud sur internet depuis quelques années déjà. Faites un peu de recherche et vous trouverez des centaines d’ebooks qui vous promettent de gagner des milliers de dollars, en quelques semaines, avec les bonnes techniques. Personnellement, je crois que le marketing d’affiliation est beaucoup plus difficile et chronophage qu’on le croit. Pour vendre des produits en ligne, il ne s’agit pas seulement d’interrompe les gens et de leur demander d’acheter. Il faut établir une bonne stratégie et répondre au: Qui? Quoi? Où? Comment? avant de commencer.
Aujourd’hui, partout où vous irez sur internet, tout le monde semble vouloir leur part du marché de l’affiliation marketing. Plusieurs blogueurs marketeurs vous expliqueront que si vous vous procurez leur ebook dès maintenant, ça sera possible pour vous de devenir riche rapidement. Il y a certainement de l’argent à faire sur internet en tant que marketeur, mais comme dans tous les domaines, vous aurez à travailler.
Mon parcours avec Moolineo et Loonea. Avec Moolineo, j’ai réussi à empocher 35€ le premier mois de mon inscription. Les mois qui ont suivi mon inscription, mes revenus ont un peu chuté premièrement parce que, je ne lis plus vraiment les mails par manque de temps, et deuxièmement parce que je ne m’inscris plus sur tous les sites que Moolineo me proposent.
Le marketing d’affiliation (Affiliate marketing) est une jargonnerie sur internet. Le marketing d’affiliation a commencé dans les années 90. Un des pionniers du marketing d’affiliation sur internet était Amazon.com Inc qui a démarré son réseau d’affiliation en 1996. On dit qu’Amazon.com n’était pas le premier à créer ce type de réseau sur internet, mais il a construit le réseau qui s’est répandu le plus rapidement par sa simplicité et sa solide structure. Par la suite, plusieurs entreprises ont suivi le modèle d’Amazon pour créer leur propre réseau d’affiliation marketing.

LinkConnector.com est une entreprise qui a été lancée en 2004. LinkConnector utilise la technologie Naked Link, brevetée par l’entreprise elle-même. Le principe derrière cette technologie est que lorsqu’un consommateur voit le lien de la publicité, il constate que c’est un lien direct à l’annonceur (marchand) et non un lien à LinkConnector (qui redirige ensuite vers le site internet de l’annonceur).
FriendFinder is an adult-friendly network of dating websites that has a terrific affiliate marketing program, both in terms of customer service and commission rates. Because they rely heavily on affiliates to recruit new members, they treat their affiliates like true business partners. They have a solid reputation for payment and security, and have frequent special offers. Checking into your affiliate account at FriendFinder is always a fun experience, and often a profitable one.
Betfair Affiliates is the affiliate marketing program for the well known Betfair betting website. Betfair’s primary market is sports betting. It’s actually a betting exchange, so it allows gamblers to place lay bets too – in other words, bets that bank on the opposite outcome. Betfair also offers in-play betting that allows users to lock in profits before the match ends. They also have great offers for the new customers to Betfair Casino.
Canadian Sponsors est une entreprise canadienne qui a été fondée en 2005. Canadian Sponsors est un réseau d’affiliation en marketing pour les Canadiens. Il a une centaine de programmes disponibles pour les éditeurs qui veulent en faire la promotion. Pour les annonceurs, Canadian Sponsors offre aussi un service d’organisation de campagnes publicitaires spécialisées.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×