ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.

Bonsoir , tout d’abord je tiens à féliciter la personne pour cet article et pour finir je tenais à souligner que le marketing d’affiliation est vraiment un moyen de pouvoir donner la possibilité au gens d’avoir de bon complément de revenu, je suis dans un marketing d’affiliation en plein expansion et j’en suis très heureux , si vous voulez converser autre part que sur un blog tenez mon email : [email protected]
Affiliates were among the earliest adopters of pay per click advertising when the first pay-per-click search engines emerged during the end of the 1990s. Later in 2000 Google launched its pay per click service, Google AdWords, which is responsible for the widespread use and acceptance of pay per click as an advertising channel. An increasing number of merchants engaged in pay per click advertising, either directly or via a search marketing agency, and realized that this space was already occupied by their affiliates. Although this situation alone created advertising channel conflicts and debates between advertisers and affiliates, the largest issue concerned affiliates bidding on advertisers names, brands, and trademarks.[39] Several advertisers began to adjust their affiliate program terms to prohibit their affiliates from bidding on those type of keywords. Some advertisers, however, did and still do embrace this behavior, going so far as to allow, or even encourage, affiliates to bid on any term, including the advertiser's trademarks.

ClickBank.com est un réseau d’affiliation important pour les produits virtuels. Sur leur réseau, ClickBank a environ 12000 produits à vendre et 100000 éditeurs actifs. ClickBank est une entreprise qui a été établie en 1998. Aujourd’hui, ils exécutent plus de 26000 transactions par jours. Vous voulez vendre votre ebook? ClickBank est une bonne plateforme pour devenir annonceur.


Commission Junction est un important réseau de marketing d’affiliation fondé en Californie, en 1998. Lexmark, Reebok, Best Western, Godaddy, Adobe et Expedia font tous partie de la longue liste des annonceurs de Commission Junction. Commission Junction est assurément un bon endroit pour commencer en tant qu’affilié. Vous pouvez choisir parmi des milliers de produits d’annonceurs populaires. Cependant, si vous avez qu’un ebook à vendre, Commission Junction n’est probablement pas le bon endroit pour devenir annonceur.
Recent corporate changes and folding 2Checkout into a larger company that is involved in payment processing and e-commerce means that the affiliate program can sometimes feel somewhat neglected. But the ability to generate custom coupon codes and the comprehensive knowledge base make 2Checkout a good option for experienced affiliates with an established user base. But if you’re just entering the affiliate field for the first time, 2Checkout might not be where you want to start.
Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !
VigLink works a bit differently than other affiliate programs in that it is specifically designed for bloggers. Instead of affiliates picking and choosing which merchants to work with, VigLink uses dynamic links that automatically change to work with merchants that VigLink has determined are offering the highest conversation rates and/or commissions at any given moment.
Et le consommateur quant à lui? Eh bien, je dirais qu’il est l’élément le plus important d’un réseau d’affiliation marketing. Pourquoi? Sans lui, le réseau, l’annonceur et l’éditeur non aucune raison d’exister. Le consommateur, c’est lui qui paye tout le monde. Son avantage? Il se procure les produits et services dont il a besoin ou envie. Le client répond à ses besoins de consommation.
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉
Les plateformes de prêt entre particuliers dont j’ai parlé plus haut permettent également de prêter à des PME. Comme pour le prêt entre particuliers, vous choisissez à qui et à quel projet vous prêtez. C’est vraiment sympa si vous souhaitez aider des petites PME à démarrer, notamment celles qui correspondent à vos valeurs les plus profondes, par exemple dans l’environnement ou l’action sociale.
Gaddin, Mailorama, Moolineo et Qassa sont des sites de mails rémunérés, d’offres sponsorisées et de cashback. On peut espérer en tirer entre 15 et 30 euros gratuitement par mois, sans parle de l’argent que ça peut nous permettre d’économiser. Ils peuvent même nous permettre de mieux rentabiliser notre temps que beaucoup d’emplois à plein temps, pour s’en rendre compte il faut s’habituer à ces sites, puis s’armer d’un chronomètre et calculer le rapport temps investi/gains, ensuite on calcul ce que ça pourrait nous donner sur une heure, et bien souvent les résultats sont bons si on est rapide à effectuer certaines tâches (lectures de mails, inscriptions rémunérées, OfferWalls, visites de sites, etc…). Certes les gains potentiels restent limités, mais ce n’est en aucun cas une perte de temps, ça permet d’aider des personnes à gagner un peu d’argent en plus et gratuitement, pas un salaire certes.
A relative newcomer that was only founded in 2014, ConvertKit has taken the world of email marketing by storm. According to the company, they now have nearly 20,000 active customers of their email services. Their affiliate program works by paying existing customers a lifetime 30 percent commission for referrals that subsequently become ConvertKit customers or who sign up for ConvertKit webinars and other digital products.
As search engines have become more prominent, some affiliate marketers have shifted from sending e-mail spam to creating automatically generated web pages that often contain product data feeds provided by merchants. The goal of such web pages is to manipulate the relevancy or prominence of resources indexed by a search engine, also known as spamdexing. Each page can be targeted to a different niche market through the use of specific keywords, with the result being a skewed form of search engine optimization.
On parle aussi parfois de sites de niche : des sites sur une thématique très précise, dont le but est d’une part d’informer les visiteurs sur cette thématique, et d’autre part de générer un revenu sympathique (notamment via des mécanismes d’affiliation, comme vous le verrez ci-dessous). Par exemple, j’ai trouvé un site spécialisé sur les hoverboards. C’est l’exemple parfait d’un site de niche: une thématique bien précise, des guides d’achat, des comparateurs et de l’affiliation Amazon.
OuiCar ou Drivy vous proposent de louer votre voiture à d’autres particuliers, moyennant rémunération. Si vous utilisez peu souvent votre véhicule, c’est un très bon moyen de gagner quelques dizaines voire centaines d’euros, plutôt que de laisser votre voiture dormir dans un garage. Tout est prévu pour que l’échange se passe dans les meilleures conditions possibles et les contrats d’assurance sont évidemment inclus dans les paiements.

That being said, LinkConnector’s platform looks and feels outdated and is rather clumsily designed. Their dashboard also makes it difficult to find “hot” products or compare conversion rates, leaving affiliates somewhat in the dark about which products to choose. Ironically, despite their low-quality website, they offer some of the best customer service in the affiliate space.
Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]
Cost per mille requires only that the publisher make the advertising available on his or her website and display it to the page visitors in order to receive a commission. Pay per click requires one additional step in the conversion process to generate revenue for the publisher: A visitor must not only be made aware of the advertisement but must also click on the advertisement to visit the advertiser's website.
Affiliate marketing is commonly confused with referral marketing, as both forms of marketing use third parties to drive sales to the retailer. The two forms of marketing are differentiated, however, in how they drive sales, where affiliate marketing relies purely on financial motivations, while referral marketing relies more on trust and personal relationships.[citation needed]
Effiliation.com est un réseau d’affiliation parisien lancé en 1999. Comme beaucoup de réseaux, Effiliation offre un service de créations de bannières dynamiques (image ou Flash) et de pages d’atterrissage (landing pages). Voici quelques-unes de leurs statistiques: 40 millions de clics par mois, 45000 sites internet d’affiliés, 1 milliard d’affichages par mois.
Cost per action/sale methods require that referred visitors do more than visit the advertiser's website before the affiliate receives a commission. The advertiser must convert that visitor first. It is in the best interest of the affiliate to send the most closely targeted traffic to the advertiser as possible to increase the chance of a conversion. The risk and loss are shared between the affiliate and the advertiser.

Si vous épargnez souvent de l’argent tous les mois dans le but de le faire grossir et de le fructifier, commencez dès maintenant à le faire grossir en le prêtant à d’autres personnes. Les prêts entre particuliers constituent une belle façon de fructifier ses petites économies et de les faire grossir. Ils aident d’autres personnes à réaliser leurs projets et rapportent aux prêteurs des intérêts.


Assurez-vous de bien regarder la configuration de l’agence en vous assurant que celle-ci est basée sur les performances. J'ai déjà vu un discours de Robert Glazer, le PDG de Partenaires d'accélération, une société mondiale de marketing affilié. Il a écrit un livre intitulé «Partenariats de performance», axé sur l’alignement de tout programme d’affiliation sur la performance. Il est facile de tomber dans le piège de travailler avec une entreprise qui dit qu’elle vous rapportera des ventes, mais assurez-vous qu’elle place son argent là où elle se trouve. Si cela ne donne pas les résultats à court terme, il y a de fortes chances qu'il ne soit pas en mesure de répondre aux attentes à long terme.
×